Dents de sagesse : à quoi faut-il faire attention ? 

Beitrags Menu

Les dents de sagesse sont les troisièmes molaires (molaires les plus postérieures) qui émergent généralement au début de l’âge adulte, généralement entre 17, 20 ans et 25 ans.

Bien que ces dents puissent être bénéfiques lorsqu’elles sont saines et correctement alignées, elles présentent souvent divers problèmes dentaires qui nécessitent un traitement et parfois une extraction sous forme d’extraction de dents de sagesse.

Chaque personne en possède généralement quatre, un dans chaque quadrant de la bouche. Ces dents sont souvent appelées « dents de sagesse » car elles apparaissent généralement au cours d’une période de la vie considérée comme « l’âge de la sagesse ».

Problèmes courants associés aux dents de sagesse

Dents des sagesse incluses

Un problème courant avec les dents est l’impaction, où les dents ne sortent pas complètement des gencives. Cela peut entraîner des douleurs, des infections et des dommages aux dents voisines.

Infections et inflammations

Les troisièmes molaires peuvent également être sensibles aux infections et aux inflammations appelées parodontite (parodontite traitement), surtout si elles ne dépassent que partiellement. Cette condition peut provoquer un gonflement, des douleurs et des difficultés à ouvrir la bouche.

Pas de place

Dans certains cas, l’émergence de troisièmes molaires peut provoquer un encombrement de la bouche en tissus mous, entraînant un désalignement des autres dents et la nécessité d’un traitement orthodontique.

Comment puis-je remarquer que les « dents de la sagesse » poussent ?

  • Douleur à l’arrière de la bouche : Un signe courant de problèmes de dents est une douleur ou un inconfort à l’arrière de la bouche, en particulier lors de la mastication ou de l’ouverture de la bouche.
  • Gonflement et rougeur : L’inflammation des gencives autour des dents peut provoquer un gonflement, une rougeur et éventuellement une sensibilité.
  • Difficulté à ouvrir la bouche : lorsque les dents se pressent contre les dents ou les gencives adjacentes, cela peut entraîner des difficultés à ouvrir la bouche.
  • Goût ou odeur désagréable : Une infection ou une inflammation peut provoquer un goût ou une odeur désagréable dans la bouche.
  • Douleur au niveau de la mâchoire ou du cou : Les dents de sagesse peuvent également provoquer des douleurs au niveau de la mâchoire ou du cou, surtout si elles appuient contre les structures adjacentes.
  • Difficulté à se brosser les dents : En raison de leur position dans la bouche, les dents peuvent être difficiles à atteindre, ce qui peut entraîner des difficultés à bien se brosser les dents.

Options de traitement pour les dents de sagesse

  • Observation : Dans certains cas, les dents ne posent aucun problème et peuvent simplement être observées pour s’assurer qu’elles se développent correctement et n’entraînent pas de complications.
  • Soulagement de la douleur : en cas d’inconfort léger, des analgésiques ou des médicaments anti-inflammatoires peuvent aider à réduire la douleur et l’enflure. Un rinçage à l’eau tiède salée peut aider à réduire l’inflammation et à soulager la douleur associée aux troisièmes molaires.
  • Extraction dentaire : Si les dents posent problème ou s’il existe un risque de problèmes futurs, une extraction peut être nécessaire. Cette procédure est généralement réalisée par un dentiste ou un chirurgien buccal et peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale.
  • Ablation chirurgicale : En cas d’impaction ou de complications, l’ablation chirurgicale des dents peut être nécessaire. Cette procédure est réalisée sous anesthésie générale et nécessite généralement un temps de récupération plus long qu’une simple extraction.

Mythes et idées fausses sur les dents de sagesse

  1. Toutes les dents de sagesse doivent être retirées : c’est une idée fausse très répandue. Même si de nombreuses personnes ont des problèmes et doivent être retirées, il existe également des cas où les dents sont saines et n’ont pas besoin d’être retirées. Pour certaines personnes, les dents ne sont incluses ou semi incluses.
  2. Les dents de sagesse provoquent toujours des douleurs : Bien que la croissance des dents soit souvent associée à des douleurs et à des inconforts, tout le monde n’a pas de problèmes avec leurs molaires. Certaines dents peuvent facilement éclater sans causer de gêne.
  3. Les dents de sagesse sont inutiles : Un autre mythe veut que les dents n’aient aucune fonction et puissent donc être retirées. En fait, des dents de sagesse saines et bien positionnées peuvent jouer un rôle important dans la mastication et le broyage des aliments, en particulier chez les personnes qui ont perdu leurs autres dents.

Conclusion

La clinique dentaire en Turquie Cosmedica Dental fournit des soins dentaires professionnels et de qualité, y compris le diagnostic, le traitement et l’extraction chirurgicale des dents de sagesse. Grâce à un équipement de pointe et à un personnel spécialisé expérimenté, les patients peuvent être assurés que leurs dents de sagesse sont entre de bonnes mains.

Si vous avez des questions concernant vos dents de sagesse ou souhaitez obtenir des conseils professionnels, vous pouvez contacter en toute confiance la clinique Cosmedica Dental pour recevoir une solution adaptée à vos besoins.

FAQs

Extraire les dents de sagesse - est-elle douloureuse ?
La procédure elle-même est réalisée sous anesthésie, de sorte que les patients ne ressentent généralement aucune douleur. Vous pouvez faire anesthésier localement la zone par le dentiste traitant. Cependant, un inconfort peut survenir pendant la période de récupération.

Bien que cela soit rare, certains patients présentent un risque plus élevé de développer des infections, des alvéoles sèches ou des lésions nerveuses. Il est donc important d’éviter complètement tout effort physique dans les 24 heures suivant l’opération des dents.